L’Islam et Noël – Noël est-il haram (illicite) à fêter en Islam ? – Père Noël islamique

Discutons du sujet polémique de l’Islam et de Noël. En tant que personne soucieuse de chercher la vérité

Discutons du sujet polémique de l’Islam et de Noël. En tant que personne soucieuse de chercher la vérité sur les choses, surtout les plus étranges, le Père Noël était pour moi un sujet riche pour assouvir mon désir. J’ai continué à lire, en particulier de sources chrétiennes, sur Noël, son origine et le Père Noël, jusqu’à arriver à cette conclusion : Le Père Noël aurait un aspect islamique cette année!

Dans cet article, nous apprendrons ce qui suit :

L’Islam et Noël

Le jour de Noël (25 décembre), tel qu’on le vit aujourd’hui, est une innovation en matière de festivités au XXe siècle. Pour illustrer cela, il existe un personnage mythique nommé le Père Noël qui joue un rôle central en se régalant, en donnant et en échangeant des cadeaux (en tant qu’œuvre caritative). Toutes ces apparences ont été innovées et introduites dans le christianisme il y a à peine deux siècles.

Ces faits historiques sont facilement accessibles au chercheur, mais ici nous nous intéressons davantage au fait que cela n’a rien à voir avec la naissance de Jésus (prière et salut sur lui) et que les premiers Pères de l’Église considéraient cela comme une sorte de célébration païenne. De plus, certains iraient même jusqu’à dire que c’est une stratégie de marketing pour mobiliser le commerce et vendre des marchandises.

En mettant de côté les origines païennes et les idées innovantes peu communes, le plus louable et le plus accrocheur de Noël d’aujourd’hui est « l’esprit de Noël » qui se résume en ces points :

●      Partager des sentiments chaleureux et heureux

●      Renforcer l’amitié, la fraternité, les liens familiaux et de parenté

●      Échanger des cadeaux

●      Nourrir les pauvres

●  Avoir un esprit de charité

Tout cela, qui enveloppe toute chose et tout le monde, est vraiment merveilleux. C’EST ABSOLUMENT ISLAMIQUE !!! Oh pardon. J’ai oublié de mentionner qu’il s’agit d’un article sur Jésus étant musulman et sur le fait que tout ce qu’on appelle « l’esprit de Noël » est TELLEMENT islamique.

Père Noël avec un exemple choquant

Cal Thomas, un chroniqueur américain qui écrit souvent dans une perspective chrétienne, a reconnu des vérités inconfortables sur Noël dans une chronique de décembre 2003.

« Je ne suis pas sûr que cela vaille la peine de célébrer Noël », a-t-il commencé, déplorant que la fête soit devenue :
« un spectacle itinérant de rennes, de scènes d’hiver, d’elfes et du substitut divin, le Père Noël, qui sert de façade aux commerçants en quête de jouer sur la culpabilité de certains parents qui ignorent leurs enfants le reste de l’année.

Quelle est la réalité de Noël ?

L’Encyclopedia Britannica définit Noël comme une fête chrétienne célébrant la naissance de Jésus. Grâce à une étude minutieuse, on découvre que la plupart des coutumes de Noël sont antérieures à la naissance de Jésus-Christ et, en fait, Noël de nos jours est un ensemble de traditions et de pratiques tirées de nombreuses cultures et nations.

Très probablement, la date du 25 décembre vient de Rome et marquait une célébration du dieu italique Saturne et de la renaissance du dieu soleil. Cela a été célébré bien avant la naissance de Jésus. Pour en savoir plus sur les origines païennes des traditions de Noël, référez-vous à cet article : Histoire de Noël – Noël est-il une fête païenne ?

Les musulmans peuvent-ils fêter Noël ?

Imaginez un chrétien célébrant « Aïd al-Fitr », la fête de rupture du jeûne que les musulmans célèbrent après le mois de Ramadan. Comment jugerions-nous son acte ?

En effet, une telle célébration est un acte dénué de sens, car elle va à l’encontre de sa conviction selon laquelle les musulmans sont égarés.

 Noël est-il haram (illicite) en Islam ?

Bien sûr, Noël est haram en Islam. Dans le verset suivant, Allah déclare à quel point c’est abominable de lui réclamer un fils :

وَقَالُوا اتَّخَذَ الرَّحْمَٰنُ وَلَدًا لَقَدْ جِئْتُمْ شَيْئًا إِدًّا تَكَادُ السَّمَاوَاتُ يَتَفَطَّرْنَ مِنْهُ وَتَنْشَقُّ الْأَرْضُ وَتَخِرُّ الْجِبَالُ هَدًّا أَنْ دَعَوْا لِلرَّحْمَٰنِ وَلَدًا وَمَا يَنْبَغِي لِلرَّحْمَٰنِ أَنْ يَتَّخِذَ وَلَدًا
« Et ils ont dit : “Le Tout Miséricordieux S’est attribué un enfant !” Vous avancez certes là une chose abominable ! Peu s’en faut que les cieux ne s’entrouvrent à ces mots, que la terre ne se fende et que les montagnes ne s’écroulent, du fait qu’ils ont attribué un enfant au Tout Miséricordieux, alors qu’il ne convient nullement au Tout Miséricordieux d’avoir un enfant ! »

(Quran.com/fr/19/88-92)

Ainsi, il est inapproprié pour quelqu’un qui aime vraiment Dieu de négliger l’aspect religieux de Noël et de le célébrer en prétendant qu’il s’agit d’une fête culturelle.

Vue islamique sur la célébration de Noël et du Nouvel An

Si vous demandez : pourquoi les musulmans ne célèbrent-ils pas Noël ? Les musulmans ont de nombreuses bonnes raisons de ne pas célébrer une telle journée :

A. Suivre les enseignements du Prophète Mohammad (paix et salut sur lui) concernant le fait de ne pas célébrer Noël

Même si Hollywood et le consumérisme ont joué un grand rôle dans la généralisation de Noël, cela ne change rien au fait que Noël est une fête religieuse chrétienne aux racines païennes. Le Prophète Mohammad (paix et salut sur lui) a enseigné à ses compagnons d’éviter de célébrer les fêtes religieuses des autres nations.

حَدَّثَنَا مُوسَى بْنُ إِسْمَاعِيلَ، حَدَّثَنَا حَمَّادٌ، عَنْ حُمَيْدٍ، عَنْ أَنَسٍ، قَالَ قَدِمَ رَسُولُ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم الْمَدِينَةَ وَلَهُمْ يَوْمَانِ يَلْعَبُونَ فِيهِمَا فَقَالَ ‏”‏ مَا هَذَانِ الْيَوْمَانِ ‏”‏ ‏.‏ قَالُوا كُنَّا نَلْعَبُ فِيهِمَا فِي الْجَاهِلِيَّةِ ‏.‏ فَقَالَ رَسُولُ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم ‏”‏ إِنَّ اللَّهَ قَدْ أَبْدَلَكُمْ بِهِمَا خَيْرًا مِنْهُمَا يَوْمَ الأَضْحَى وَيَوْمَ الْفِطْرِ ‏”‏
Hadith rapporté par Anas ibn Malik : Lorsque le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) est arrivé à Médine, ses habitants avaient deux jours durant lesquels ils se divertissaient. Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit :  Quels sont ces deux jours ? Ils ont dit : Nous avions l’habitude de nous divertir durant ces deux jours au cours de la Jahiliya (période pré-islamique). Le Messager d’Allah (paix et salut sur lui) a dit : « Certes Allah vous a remplacé ces deux jours par deux jours meilleurs : le jour du sacrifice et le jour de la rupture du jeûne. »

(Sunan Abou Dawoud, 1134)

En conséquence, il n’y a pas de place dans l’Islam pour Noël, Halloween, Hanoukka, etc. À la lumière des enseignements du Prophète Mohammad, les musulmans ne doivent célébrer que deux fêtes religieuses : « Al-Adha » et « Al-Fitr ».

B. Noël ne convient pas à « la majesté du Très Compatissant »

Les chrétiens croient que Jésus, Dieu incarné, est né ce jour-là. Le dogme de l’incarnation de Dieu sous forme humaine est absolument rejeté en Islam car il nie le concept de la perfection de Dieu. Comment le Dieu Tout-Puissant peut-il accepter les défauts de la nature humaine ?!

Comment l’Éternel Dieu peut-il mourir ?! Il est donc interdit à un musulman de participer à une fête basée sur une description péjorative de Dieu. Lisez les versets ci-dessus, qui décrivent magnifiquement la réaction des cieux et des montagnes face à de tels mensonges attribués à Dieu.

C. La date exacte de la naissance de Jésus n’est pas connue

Surprenant, mais vrai ! Décembre peut-il être le mois de la naissance de Jésus ?

Vous souvenez-vous de ces bergers « qui passaient dans les champs les veilles de la nuit pour garder leurs troupeaux » ? (Luke 2:8).

Le temps en décembre autour de Bethléem est souvent terriblement froid, humide et pluvieux. Aucun berger sensé n’aurait gardé ses troupeaux dehors la nuit à cette époque de l’année !

Renforçant cette vérité, le Noble Coran mentionne une allusion à la naissance du Prophète Jésus. Dans l’histoire de Marie donnant naissance au Prophète Jésus, Allah (le seul vrai Dieu) dit :

وَهُزِّىٓ إِلَيْكِ بِجِذْعِ ٱلنَّخْلَةِ تُسَـٰقِطْ عَلَيْكِ رُطَبًۭا جَنِيًّۭا
« Secoue vers toi le tronc du palmier: il fera tomber sur toi des dattes fraîches et mûres. »

(Quran.com/fr/19/25)

Décidément, décembre n’est pas le mois des dattes mûres et fraîches.

En quoi l’Islam est-il « l’esprit de Noël » ?

Tout d’abord, Jésus, comme tous les Messagers de Dieu, était musulman dans le sens où il croyait qu’« Il n’y a qu’un seul Dieu digne d’adoration et que Mohammad (paix et salut sur lui) était Son dernier Messager »… ET OUI… tous les Messagers croyaient cela. Dieu dit dans le Coran, qui est la dernière parole authentique d’Allah :

وَإِذْ أَخَذَ ٱللَّهُ مِيثَـٰقَ ٱلنَّبِيِّـۧنَ لَمَآ ءَاتَيْتُكُم مِّن كِتَـٰبٍۢ وَحِكْمَةٍۢ ثُمَّ جَآءَكُمْ رَسُولٌۭ مُّصَدِّقٌۭ لِّمَا مَعَكُمْ لَتُؤْمِنُنَّ بِهِۦ وَلَتَنصُرُنَّهُۥ ۚ قَالَ ءَأَقْرَرْتُمْ وَأَخَذْتُمْ عَلَىٰ ذَٰلِكُمْ إِصْرِى ۖ قَالُوٓا۟ أَقْرَرْنَا ۚ قَالَ فَٱشْهَدُوا۟ وَأَنَا۠ مَعَكُم مِّنَ ٱلشَّـٰهِدِينَ
« Et lorsqu’Allah prit cet engagement des Prophètes: “Chaque fois que Je vous accorderai un Livre et de la Sagesse, et qu’ensuite un Messager vous viendra confirmer ce qui est avec vous, vous devez croire en lui, et vous devrez lui porter secours.”


Il leur dit : “Consentez-vous et acceptez-vous Mon pacte à cette condition ?” – “Nous consentons”, dirent-ils. “Soyez-en donc témoins, dit Allah. Et Me voici, avec vous, parmi les témoins. »

(Quran.com/fr/3/81)

Ce verset déclare clairement que Dieu/Allah a pris un engagement de la part de tous Ses messagers envers l’humanité de ne l’adorer que Lui et de croire en Mohammad que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui et en ce qu’il est venu avec.

  Deuxièmement, Mohammad (paix et salut sur lui) a été envoyé par Allah, en tant que sceau des Prophètes étant le meilleur humain créé par Dieu et le meilleur parmi Ses messagers, pour annoncer la révélation divine finale, le « Coran », et afin de guider l’humanité vers le droit chemin loin des ténèbres et vers la lumière de l’Islam. Mohammad avait les meilleures moralités et les caractères les plus nobles, Allah le décrit dans le Coran en disant :

وَإِنَّكَ لَعَلَىٰ خُلُقٍ عَظِيمٍۢ
« Et tu es certes, d’une moralité éminente. »

(Quran.com/fr/68/4)

En outre, Abu Huraira rapporte que le Prophète Mohammad (paix et salut sur lui) a dit :

عَنْ أَبِي هُرَيْرَةَ، قَالَ قَالَ رَسُولُ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم ‏ “‏ أَنَا سَيِّدُ وَلَدِ آدَمَ وَأَوَّلُ مَنْ تَنْشَقُّ عَنْهُ الأَرْضُ وَأَوَّلُ شَافِعٍ وَأَوَّلُ مُشَفَّعٍ ‏”‏ ‏‏
« Je suis donc le maître des fils d’Adam, et cela sans aucune vanité. Je serai le premier pour qui la Terre se fendra, le premier intercesseur et le premier à qui on permettra d’intercéder. »

(Sahih Mouslim)

Cela signifie que son statut éminent lui a été prédit le Jour du Jugement dernier.

« L’esprit de Noël » dans le Coran

Enfin, avoir un bon caractère, être une personne productive, dotée de connaissances et d’efficacité, et devenir un réformateur dans cette vie sont des enseignements fondamentaux de l’Islam. En fait, ce sont des conditions essentielles pour être musulman et sont mentionnées par Allah dans le Coran et par Mohammad (paix et salut sur lui) dans sa Sunna (tradition) juste après avoir évoqué les éléments de foi et avant les actes d’adoration. Allah a dit dans le Coran :

إِنَّ ٱلَّذِينَ ءَامَنُوا۟ وَعَمِلُوا۟ ٱلصَّـٰلِحَـٰتِ سَيَجْعَلُ لَهُمُ ٱلرَّحْمَـٰنُ وُدًّۭا
« À ceux qui croient et font de bonnes œuvres, le Tout Miséricordieux accordera Son amour. »

(Quran.com/fr/19/96)

Cette corrélation entre la vraie croyance et les actions justes est en effet mentionnée plus de soixante fois dans le Coran uniquement sous cette forme. En plus de cela, il y en a d’autres sous d’autres formes.

De plus, les enseignements de Mohammad (paix et salut sur lui) portent sur : l’obéissance, l’amour et la miséricorde envers les parents, la vie vertueuse, la compassion, le don de toutes sortes (matériel et moral), la clémence envers tous, la fraternité en Islam, le renforcement de la parenté, le travail acharné, l’apprentissage, l’égalité, la justice.

Ainsi, tout cela rectifierait/réformerait le monde et la vie de tous ceux qui l’adoptent. Ceci, le cas échéant, montre à quel point dans l’Islam les bons caractères, les actions justes, la propagation du bonheur et l’adoration d’Allah seul sont essentiels.

Conclusion – Islam, christianisme et Noël

Noël n’est pas une véritable occasion ou célébration religieuse chrétienne. En termes simples, Jésus est très probablement né au printemps ou en automne plutôt qu’en décembre. De nombreux premiers Pères de l’Église considéraient la célébration des anniversaires comme une coutume païenne.

Noël est interdit en Islam pour diverses raisons. Enfin, le soi-disant « esprit de Noël » est une chose merveilleuse que Mohammed (prière et salut sur lui), le dernier Messager de l’humanité, encourage. Il n’était pas seul ; tous les Messagers précédents avaient fait de même.

Dites-nous ce que vous en pensez maintenant et ce que vous ressentez à ce sujet ?

Autres langues de l’article :

English Português

Share

About Jehad Adel

Jehad Adel is a translator, content writer and a student of Islamic sciences. Jehad has been searching and reading in Islamic fields such as Quran interpretation and Islamic theology. Jehad has been learning and professionally practicing linguistics, content writing, and translation related fields, such as CAT tools and machine translation post editing (MTPE). Jehad is interested in content marketing and Islamic translation in specific. Also, she studied at faculty of languages and simultaneous translation, al-Azhar University.

Leave a Comment